Accueil Lettres de 1915 Juillet 1915 Lettre de Marcelin Cailleau du 26 juillet 1915

Lettre de Marcelin Cailleau du 26 juillet 1915

0
0
46

Marcelin Cailleau revient de permission et rejoint son régiment. Il pense rejoindre bientôt les tranchées et en attendant il mange avec ses amis le ravitaillement ramené de permission.

Le texte ci-dessous reprend l’intégralité du texte en conservant la mise en page, l’orthographe et la syntaxe.

Le 26 juillet 1915

Chers parents

Je suis arrivé à mon régiment
ce matin il n’avait pas
encore changé de place sa
ma bien surpris car je
croyais bien aller le trouver
dans les tranchées. Mais sa
vaut bien mieux l’avoir trouver
comme ça mais je crois bien
nous allons pas y rester longtemps
car hier ils ont été jusqu’au
tranchées en autos et ils sont revenus

Allons je vais recommançer
encore le même fourbi sa
ma pas changer depuis que
j’étais parti personne se de
bile. Ils m’ont un peu chiné
pour payer à boire car s’est
l’habitude du régiment ils
savent que lorsque l’on arrive
de permission que l’on est bien
garni.
Mon voyage s’est très bien
passé j’ai trouvé tous mes
copains de ma compagnie à
Tours l’on ne s’est pas fait
trop de bile.
Je termine ma lettre vite car
nous sommes après défricher
le poulet et je t’assure que
les copains le trouve bon
et nous allons boire la bouteille de
vin aussi je crois bien qu’ils vont
le trouver bon aussi.

Votre fils qui vous embrasse
bien fort.

Cailleau Marcelin

26 07 1915 a

26 07 1915 b

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Bruno Blanchet
  • Lettre de Marcelin Cailleau du 4 juillet 1915

    Marcelin Cailleau est au repos à Verchin dans le département du Pas de Calais. Le texte ci…
  • Lettre de Marcelin Cailleau du 15 juillet 1915

    Marcelin Cailleau est en transfert vers Verchin avec huit jours de marche de prévu. Il rac…
Charger d'autres écrits dans Juillet 1915

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Lettre de Marcelin Cailleau du 2 août 1917

Marcelin Cailleau explique dans ce courrier qu’il travaille dans les champs pour les moiss…